Robert Lepage, Ex Machina et Betty Bonifassi

SLĀV : une odyssée théâtrale à travers les chants d’esclaves

Théâtre du Nouveau Monde
84, rue Sainte-Catherine Ouest
Nouveau monde

en collaboration avec Rouge FM 107,3, CJAD 800 am

  • 26 juin, 20 h
    Complet
    De 60,50 $ à 90,50 $, taxes et frais inclus
  • 27 juin, 20 h
    Complet
    De 60,50 $ à 90,50 $, taxes et frais inclus
  • 28 juin, 20 h
    Complet
    De 60,50 $ à 90,50 $, taxes et frais inclus
  • 29 juin, 20 h
    Complet
    De 60,50 $ à 90,50 $, taxes et frais inclus
  • 30 juin, 20 h
    Complet
    De 60,50 $ à 90,50 $, taxes et frais inclus
  • 2 juillet, 20 h

    Supplémentaire

    De 60,50 $ à 90,50 $, taxes et frais inclus
  • 3 juillet, 20 h

    Supplémentaire

    De 60,50 $ à 90,50 $, taxes et frais inclus
  • 4 juillet, 20 h

    Supplémentaire

    De 60,50 $ à 90,50 $, taxes et frais inclus
  • 5 juillet, 20 h

    Supplémentaire

    De 60,50 $ à 90,50 $, taxes et frais inclus
  • 6 juillet, 20 h

    Supplémentaire

    De 60,50 $ à 90,50 $, taxes et frais inclus
  • 7 juillet, 20 h

    Supplémentaire

    De 60,50 $ à 90,50 $, taxes et frais inclus
  • 10 juillet, 20 h

    Supplémentaire

    De 60,50 $ à 90,50 $, taxes et frais inclus
  • 11 juillet, 20 h

    Supplémentaire

    De 60,50 $ à 90,50 $, taxes et frais inclus
  • 12 juillet, 20 h

    Supplémentaire

    De 60,50 $ à 90,50 $, taxes et frais inclus
  • 13 juillet, 20 h

    Supplémentaire

    De 60,50 $ à 90,50 $, taxes et frais inclus
  • 14 juillet, 20 h

    Supplémentaire

    De 60,50 $ à 90,50 $, taxes et frais inclus

SLĀV tisse des liens de manière universelle entre différentes pages d’histoire connues et moins connues – ou volontairement oubliées – qui ont mené l’humanité à asservir des peuples. Abondamment illustré, le spectacle nous transporte des origines antiques de l’esclavage à la traite négrière, de la ségrégation des noirs américains à leur émancipation, puis à l’incarcération massive et l’esclavagisme moderne. Des réalités pour lesquelles notre société porte encore aujourd’hui l’odieux et les cicatrices.

Publicité
;